La charte – lettre de Yves de Kermel président d’honneur

Depuis quelques années, le commerce équitable se développe très fortement dans le Var.Yves-de-kermel

Des magasins spécialisés ont été ouverts ; les produits issus du commerce équitable sont présents dans les linéaires de toutes les grandes surfaces ; les consommateurs, soucieux de donner du sens à leur acte d’achat, agissent de plus en plus en citoyens responsables et solidaires.

« Le commerce équitable, porteur de solidarité entre les peuples et instrument efficace de développement durable, ne revêtira toutefois une ampleur significative que si cette demande des particuliers est relayée par la commande publique. »

Les collectivités locales ont à cet égard une responsabilité majeure : au cœur des territoires et au plus près de la population, elles sont en mesure de jouer un rôle essentiel de levier économique et éducatif en faveur du commerce équitable.

Le poids de la commande publique en France est évalué à 110 milliards d’euros par an, soit 9% du PIB. Qu’il s’agisse de cantines scolaires, de restauration collective, de fournitures pour les réceptions officielles et autres événements (arbres de Noël, remises de prix…), les domaines sont nombreux où le comportement des collectivités peut être, et doit être, exemplaire, d’autant qu’elles ont aussi un rôle de prescription ou d’incitation vis-à-vis des entreprises, des établissements scolaires, des associations et des citoyens.

Au-delà de la consommation de produits, les structures publiques soutiennent très souvent le commerce équitable en faisant sa promotion lors de campagnes de sensibilisation.

De nombreuses collectivités ont d’ailleurs compris également que l’engagement dans une politique responsable d’achats publics pouvait se révéler bénéfique en termes d’image, les citoyens étant de plus en plus désireux de voir se concrétiser les engagements pris en leur nom pour lutter contre la pauvreté dans le monde et en faveur d’un développement durable.

Désormais, le développement durable, dont le commerce équitable est l’un des volets, figure en bonne place dans le code des marchés publics. Le nouveau code, publié le 4 août 2006 et entré en vigueur le 1er septembre 2006, renforce en effet les possibilités pour les acheteurs publics de réaliser des achats citoyens.

Le guide Var Equitable est une aide pour les collectivités qui souhaitent adopter une politique d’achats solidaires. Il rappelle les fondements du commerce équitable et les textes officiels s’y rapportant ; il précise les modalités pratiques de passation des marchés ; il énumère les différents produits issus du commerce équitable et donne les adresses des principaux fournisseurs.

Pour être pleinement visible et efficace, la mise en œuvre d’une politique d’achats de produits équitables doit s’accompagner d’actions de sensibilisation des habitants et des personnels des services concernés. Le VAR EQUITABLE est à la disposition des collectivités du Var pour les aider dans ce domaine.

Rattachés aux différentes collectivités locales ou territoriales, les établissements scolaires rentrant dans une démarche d’Agenda 21 scolaire, sont aussi invitées à concretiser leur engagement au travers de la signature de la Charte Var Equitable.

La Charte Var Equitable s’adresse aussi à toutes les entreprises varoises qui souhaiteraient mettre en avant les valeurs portées par le commerce équitable au sein de son entreprise et de son environnement proche.

 

Tous ensemble, dans le « VAR EQUITABLE », construisons un monde un peu plus solidaire !

 

Yves de KERMEL

Directeur honoraire de la Banque de France

Président d’honneur de l’association VAR EQUITABLE